Boris Seguin

COLLAGES

Mauvezinois quand il n’est pas à Paris, Boris Seguin est un « touche à tout » amateur qui pratique depuis son qdolescence l’art du collage. À partir d’affiches volées aux banlieues parisiennes, torturées et abimées par les aléas de la rue, il met « en visage » des bouts de papier.

Arrachés puis découpés, ces produits médiatiques issus de la société contemporaine finissent en lambeaux avant d’être réinvestis en « masques d’affiches » aux traits colorés et accentués.

Offrant une multitude de  « possibles » esthétiques, ces morceaux constituent une palette de couleurs, une variété presque infinie de formes, de typographies, de matières.

De cet amas de papier, émergent un œil, un décor ou encore une bouche : un visage. Ainsi soustraites de leur univers médiatique originel, les compositions de l’artiste collagiste n’en racontent plus rien.

« Si ma matière première provient d’affiches, il ne s’agit pas de les préserver telles qu’elles, ni d’en faire référence, mais plutôt de se laisser surprendre par des formes qui, une fois assemblées, font apparaitre une silhouette, une ambiance, un personnage ».